Que recherchez-vous ?

Oracle et le cloud, duo gagnant pour la transformation numérique des entreprises ?

Transformation numérique 31 mai 2021
Publié par : Geoffroy Dessemon

On ne présente plus Oracle, premier éditeur mondial de logiciels d’entreprise. Un géant américain incontournable également lorsqu’il s’agit de gestion de bases de données. En offrant une grande puissance de calcul à distance, Oracle propose une architecture multi-utilisateur avec une base de données désormais consolidée dans le Cloud. Alors qu’Oracle doit ouvrir en France un Data Center à l’été 2021, quels sont les enjeux pour les entreprises ? Qu’apporte cette solution aux services IT ? Quid de la sécurisation des données ? Avantages et inconvénients de la solution Oracle Cloud... Éléments de réponse.

Oracle et le cloud, duo gagnant pour la transformation numérique des entreprises ?

Oracle, du stockage de données aux solutions applicatives

L’offre Oracle s’adresse à toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, des grands comptes aux mairies, PME ou startups. Les solutions proposées concernent de nombreux domaines applicatifs, comme les ressources humaines, les services clients, mais aussi la comptabilité ou encore les achats. Mais l’offre est aussi fonction des applications métiers. L’industrie pharmaceutique, la grande distribution ou encore la téléphonie n’ont en effet pas les mêmes attentes en matière de stockage, de sécurisation de leurs bases de données ou encore de lutte contre le blanchiment et la corruption, comme c’est le cas pour le secteur bancaire.

Comment le Cloud répond-t-il à l’accélération de la numérisation des données ?

Avec la transformation numérique des entreprises, la digitalisation des métiers et l’arrivée de l’intelligence artificielle, c’est toute l’organisation des services et le traitement des données qui sont bouleversés. Les services IT cherchent à améliorer leur process.
Alors face à Amazon Web Service (AWS), Microsoft Azure ou Google Cloud Plateform, Oracle emboîte le pas pour tirer son épingle du jeu. En proposant des solutions métiers, des offres SaaS (Software-as-a-Service) et des « services différenciés » : bases de données autonomes, applications d’intelligence artificielle (IA) et d’apprentissage automatique, etc.

Les enjeux ?

  • Rassurer les entreprises et leur DSI, inquiètes d’une éventuelle dépendance à leur fournisseur.
  • Garantir une certaine flexibilité pour passer d’un Cloud à un autre. Oracle a d’ailleurs développé un partenariat multi-cloud avec Microsoft Azure, pour une utilisation plus facile et en simultané.
  • Se positionner comme un « tiers de confiance » auprès des entreprises de plus en plus exposées aux menaces des hackers.

Avantages et inconvénients du Cloud Computing

Tout en répondant aux principaux besoins de stockage, Oracle Cloud Infrastructure offre aux entreprises des options de calcul haute performance. Et en développant de plus en plus les possibilités de stockage local sur le Cloud, Oracle leur permet de bénéficier d’une solution à faible coût. Par exemple pour exporter des sauvegardes de bases de données directement dans le Cloud Oracle.

L’avantage premier est la sécurisation des données, à condition que celles-ci restent sur le sol européen. Ce qui est le cas avec Oracle qui dispose d’un Data Center nouvelle génération à Amsterdam, en attendant l’ouverture annoncé pour juillet d’un site sur le territoire français.

L’un de nos clients s’est récemment fait cryptolocker. Il ne pouvait donc plus utiliser les fichiers de backup qui étaient sur son système de stockage. En faisant une sauvegarde chez un tiers comme Oracle, il aurait eu la garantie de pouvoir restaurer ces données.

Autre atout non négligeable, le retour sur investissement. Le backup en interne implique des coûts de maintenance du matériel, comme le remplacement de disques, avec des risques de pertes de données. Cela suppose aussi de mobiliser des compétences humaines. Avec une solution externalisée de sauvegarde des données sur le Cloud, le ROI est optimisé. Seule une phase d’intégration et une configuration sont à prévoir. Ensuite l’entreprise ne s’occupe plus de toute la partie infrastructure.

L’inconvénient majeur d’une solution de sauvegarde sur le Cloud ? Les données stockées échappent au contrôle des entreprises. Dorénavant, c’est au fournisseur – qu’on appelle à juste titre « tiers de confiance » – d’assurer la maintenance et la sécurisation de ses Data Centers… dans le respect des lois en vigueur dans le pays où les bases de données sont hébergées.


L’expertise Cowigo

Nos consultants experts vous accompagnent en amont, pour définir vos besoins, tant d’un point de vue technique que budgétaire. Une fois la solution retenue mise en œuvre, Cowigo peut assurer un suivi au quotidien de vos sauvegardes. Vous vous demandez quelle est la solution la mieux adaptée à votre projet ?

Contactez-nous

À propos de l’auteur·e

Geoffroy Dessemon

Expert en Machine Learning - Data intelligence

D’autres Articles

Proposez un sujet autour des enjeux des systèmes d’information.

Devenez membre de notre communauté d’experts inspirants.