Que recherchez-vous ?

L’IA en entreprise, un axe majeur de la transformation numérique ?

Transformation numérique 21 juin 2021
Publié par : Farid Benttehamy

La pandémie a accéléré l’adoption de l’Intelligence Artificielle par les entreprises, indiquent les résultats d’une enquête menée dans le monde auprès de 5500 entreprises et publiée par IBM en mai dernier. Plus du tiers des entreprises emploient des outils de traitement de langage naturel (filtres numériques, saisie intuitive, etc.) et 80% sont utilisatrices présentes ou futures de solutions d’automatisation informatique. Pour autant, 50% des entreprises ne mesurent pas réellement le potentiel que représente l’IA en matière de stratégie d’affaires. Mais l’ensemble des entreprises s’affichent majoritairement curieuses. L’enquête “Global AI Adoption Index 2021” montre d’ailleurs qu’un peu plus de 20% des sondés en France cherchent à développer l’IA dans leur entreprise, tandis que plus de 35% affirment être intéressés pour l’exploiter à l’avenir.

L’IA en entreprise, un axe majeur de la transformation numérique ?

La pandémie a accéléré l’adoption de l’Intelligence Artificielle par les entreprises, indiquent les résultats d’une enquête menée dans le monde auprès de 5500 entreprises et publiée par IBM en mai dernier. Plus du tiers des entreprises emploient des outils de traitement de langage naturel (filtres numériques, saisie intuitive, etc.) et 80% sont utilisatrices présentes ou futures de solutions d’automatisation informatique. Pour autant, 50% des entreprises ne mesurent pas réellement le potentiel que représente l’IA en matière de stratégie d’affaires. Mais l’ensemble des entreprises s’affichent majoritairement curieuses. L’enquête “Global AI Adoption Index 2021” montre d’ailleurs qu’un peu plus de 20% des sondés en France cherchent à développer l’IA dans leur entreprise, tandis que plus de 35% affirment être intéressés pour l’exploiter à l’avenir.

L’IA, pilier économique de la transformation numérique des entreprises

L’IA est un nouveau facteur de productivité, analyse l’entreprise de conseils et de technologies Accenture . Vouée de plus en plus à se voir confier l’exécution des tâches répétitives, notamment dans le domaine administratif, juridique et comptable, l’IA libère les employés de tâches rébarbatives et chronophages. Les équipes peuvent affecter ce temps au soin de leur relation clientèle et au développement de nouvelles prestations qui permettront à l’entreprise de se démarquer de ses concurrents.

Outil d’optimisation de croissance des PME comme des grands groupes, l’usage de l’IA se décline dans tous les process. Le recours aux chatbots et assistants virtuels améliore l’accessibilité et la performance des services clientèle. La génération de contenus publicitaires personnalisés redynamise les stratégies marketing. Combinée avec le Big Data l’IA fournit des informations stratégiques sur les prospects et offre une vue d’ensemble des opérations de l’entreprise. Les décideurs peuvent alors prendre des décisions pertinentes en matière d’investissements. Enfin, parce qu’elle favorise l’émergence de nouveaux produits, l’IA soutient l’innovation et génère de nouvelles sources de revenus.

L’étude d’Accenture Research estime que l’information et les communications, l’industrie et les services financiers seront les trois secteurs les plus stimulés par l’IA en 2035. Elle leur prédit d’ailleurs des taux de croissance annuels 1,5 à deux fois supérieurs par rapport aux scénarios modélisés sans IA. Et l’IA profiterait à la croissance de tous les autres secteurs de l’économie.

Des applications toujours plus nombreuses

Parallèlement, l’enquête IBM révèle que 50% des entreprises perçoivent le manque de compétences et de formation des équipes ainsi que le défaut de directives réglementaires émanant des états et de l’industrie comme des freins au développement de l’IA. N’empêche : parce qu’il est désormais possible grâce au Machine Learning et au Deep Learning d’apprendre à une machine ce que les humains apprennent dans l’ensemble de leurs environnements l’IA est annoncée comme une étape incontournable de la transformation numérique des entreprises .

La 4ème révolution industrielle est d’ailleurs déjà en marche. Dans l’industrie par exemple, certaines starts-up utilisent des systèmes de préparations de commandes basés sur des flottes de robot. Plus généralement des chaînes de production utilisent l’IA à des fins de prédiction des manutentions, d’automatisation du contrôle qualité et de la réduction des quantités de ressources utilisées.

Dans la cybersécurité l’IA est l’outil majeur de l’analyse des risques informatiques. Elle identifie en quelques seconde les fichiers malveillants, les adresses IP suspectes et permet aux analystes de la sécurité de répondre jusqu’à 60 fois plus rapidement aux menaces internes. Dans la santé l’IA joue également un rôle important en apportant son aide au diagnostic à partir de l’imagerie médicale. Enfin, à travers le développement du marketing prédictif l’IA est en train d’ouvrir des perspectives très prometteuses au secteur du commerce. Protection des ressources et limitations du changement climatique, l’IA pourrait bien se révéler d’une aide précieuse pour répondre aux défis de la planète dans les décennies à venir.

Les entreprises ont donc tout intérêt à définir des stratégies orientées IA et à se préparer à accueillir dans leurs équipes de nouveaux profils : les coachs de robot ou les DRH capables de gérer les interactions homme-machine deviendront bientôt des collaborateurs précieux. Un nouveau défi à relever pour les ESN qui accompagneront les entreprises dans cette voie.

 

À propos de l’auteur·e

Farid Benttehamy

Business Manager

Proposez un sujet autour des enjeux des systèmes d’information.

Devenez membre de notre communauté d’experts inspirants.