Que recherchez-vous ?

L’avenir est aux entreprises adaptatives

Transformation numérique 10 novembre 2021
Publié par : Farid Benttehamy

Pour rester compétitives, les entreprises doivent adopter un nouveau business-model. La pandémie a servi de révélateur et d’épreuve test à grande échelle. Grâce à leur connectivité performante et à un réajustement de leur offre en temps réel, les entreprises adaptatives ont pris une longueur d’avance sur les entreprises simplement agiles. Quel que soit le secteur concerné, l’avenir appartient aux entreprises capables de déployer un réseau fiable et de se repenser de manière proactive.

L’avenir est aux entreprises adaptatives

Comment piloter au mieux une entreprise dans le contexte d’incertitude actuel ?

Thème central de recherche aux Etats-Unis, l’adaptabilité des entreprises a fait ses preuves pendant la crise sanitaire et économique. Si le management de proximité et la souplesse des équipes ont contribué largement à la continuité de l’activité, la connectivité des organisations s’est révélée cruciale pour la survie des entreprises. Les organisations qui hébergeaient leurs logiciels et leurs systèmes critiques dans le cloud ont réussi à absorber l’onde de choc Covid.

Tirant parti d’un réseau performant, elles ont adopté sans heurt le télétravail, réorienté leurs opérations vers le service et la vente en ligne, adapté plus rapidement leur supply chain tout en travaillant à l’amélioration de l’expérience utilisateur. Et c’est en utilisant leur capacité à s’appuyer en temps réel sur les données comportementales de leurs clients que les multinationales Google, Alibaba, Amazon et Netflix sont sorties gagnantes de la crise.

Les avantages d’une stratégie cloud

Outre une exigence de connectivité sécure, la tendance des entreprises est à la virtualisation. Dans un environnement hyper-mouvant où la collecte, le traitement et le stockage des données déterminent son devenir, l’entreprise adaptative abandonne les serveurs et les solutions de stockage rigides au profit de services cloud computing. Sur le modèle de la téléphonie « pay-as-you-go », l’entreprise opte pour des services d’infrastructure cloud proposés par des prestataires externes. Connus sous le nom d’Iaas, ces services gèrent pour l’entreprise ses logiciels, ses équipements IT (serveurs, disques durs stockage) et les réseaux (pare-feu).

Accessibles en libre-service, les solutions d’IaaS permettent en outre aux entreprises de payer uniquement ce qu’elles consomment (Pay-as-you-use), en évitant d’investir dans un SI surdimensionné. Sur l’IaaS peuvent ensuite venir se greffer tous types d’applications SaaS (Microsoft 365, Google Workspace, SAP) et de plateformes PaaS (Platform-As-A-Service), offrant chacune des degrés de gestion différents. L’entreprise client peut ainsi se concentrer sur sa relation client et accroître ou supprimer très rapidement et à moindre coût ses environnements numériques.

La supervision numérique garantit la dynamique adaptative

Axe fondamental du business-model adaptatif, le concept de réactivité a changé de définition. Plus question désormais pour les équipes IT d’attendre les plaintes d’un utilisateur ou d’un collaborateur pour remédier aux dysfonctionnements. Les entreprises privilégient des solutions automatisées de détection et de correction des défaillances.

Ainsi de COWI’HUB , une suite d’outils d’hypervision déployés par les experts COWIGO pour assurer à distance la gestion et la maintenance du SI de ses clients, et qui permet d’anticiper les pannes grâce à la mise en place de sondes. Un espace client, un service desk pour la gestion des incidents, la génération de dashboards sont des appareils de diagnostic indispensables pour garantir la sécurité informatique et la résilience de l’entreprise distribuée, nouvelle norme des entreprises actuelles. En effet, à l’heure où l’entreprise dépend de milliers d’appareils (Internet Of Things) et d’utilisateurs connectés (salariés, clients, fournisseurs, prospects) la moindre perte de performance des applications d’entreprise peut avoir des répercussions économiques désastreuses.

Le SD-WAN stimule la transformation numérique

Le réseau informatique WAN (Wide Area Network) qui connecte entre eux les différents sites d’une entreprise et assure leur liaison à Internet, grâce à la technologie MPLS, montre aujourd’hui ses faiblesses. La migration des données des entreprises vers les datacenters conduit aujourd’hui à un engorgement des connexions aux heures de prise de poste. Pour de nombreuses organisations décidées à devenir plus adaptatives, la technologie SD-WAN est donc devenue un passage obligé.

A la manière d’une application de guidage, la solution logicielle 5G-SD-WAN sonde l’état du trafic et choisit le meilleur itinéraire pour accéder aussi bien aux applications internes qu’à celles externalisées. En d’autres termes, le SD-WAN opte entre chemins privés (MPLS) et chemins publics (Internet grand public) suivant la configuration du schéma de connexions.

Une évolution technique qui offre à l’entreprise flexibilité, maîtrise des coûts et performance réseau optimale, les atouts maîtres de l’entreprise adaptative.

À propos de l’auteur·e

Farid Benttehamy

Business Manager

D’autres Articles

Proposez un sujet autour des enjeux des systèmes d’information.

Devenez membre de notre communauté d’experts inspirants.