Que recherchez-vous ?

L’essentiel sur Kubernetes

Middleware 19 juillet 2021
Publié par : Laurie Lannes

Plateforme Open Source visant à automatiser l'exploitation des conteneurs Linux, Kubernetes est un logiciel de gestion de workloads. Développé par Google, ce principal concurrent de Docker permet d’éviter de nombreux processus manuels. Il contribue à optimiser le déploiement, la mise à l’échelle et la gestion d’applications conteneurisées.

Pourquoi faire le choix de Kubernetes ? Et comment fonctionne cette technologie qui est en passe de devenir un standard ?

L’essentiel sur Kubernetes

Une technologie stable plébiscitée par les développeurs

Aujourd’hui, Kubernetes a pris une longueur d’avance. Pourquoi ? Tout d’abord parce que sa technologie est particulièrement stable, ce qui en fait un choix de confiance pour les professionnels et les fournisseurs. Sans compter les bénéfices qu’elle offre en développement d’applications .

A la fois plateforme de conteneurs, plateforme de micro-services et plateforme cloud portable, Kubernetes est donc une technologie d’avenir sur laquelle investir sans hésiter. Avec son environnement de gestion centré sur le conteneur, Kubernetes apporte simplicité, flexibilité et portabilité.

Si la technologie de conteneurisation est encore récente, elle focalise toutes les attentions et laisse présager de nombreuses innovations. Sa croissance est dynamique et soutenue avec la tendance à la migration des machines virtuelles vers les conteneurs. Si la plateforme n’est pas encore capable d’exécuter nativement des applications serverless, il pourrait bien y avoir du nouveau du côté de l’architecture sans serveur dans un proche avenir.

La sécurité avant tout

Grâce à leur portabilité, les conteneurs informatiques permettent à la fois de stocker et de transporter des applications sur des systèmes d’exploitation, sans perte ou modification des ressources lors de la mise en réseau sur les différents serveurs. La technologie Kubernetes contribue ainsi à améliorer la sécurité informatique , grâce à ses outils d’orchestration et de gestion. Elle permet de déployer les conteneurs, tout en veillant à leur intégrité dans le temps.

Gain de temps et de productivité

Si les développeurs se sont emparés de cette technologie, c’est parce qu’elle leur permet de transférer plus aisément leurs applications depuis les environnements de développement vers ceux de production. Les applications pouvant s’exécuter différemment, il est courant de constater des différences entre le test et la production. Or, les conteneurs, de par leur nature, contiennent à la fois l’application et tout ce qui l’entoure. En la transportant de cette manière, ils ont l’assurance que l’appli s’exécutera de la même manière que lors du test.

Dans une même logique, il est également plus facile pour l’utilisateur :

  • de migrer des applications existantes dans des conteneurs afin de les exécuter sur Kubernetes,
  • d’en créer de nouvelles, comme les micro-services Cloud natives.

Tous ces avantages font de Kubernetes le standard actuel de la technologie de conteneurisation, surpassant la technologie Docker avec laquelle il peut d’ailleurs fonctionner.

Comment fonctionne Kubernetes ?

Kubernetes est une technologie qui facilite la gestion des clusters rassemblant les hôtes qui exécutent les containers. Ces hôtes peuvent se trouver dans des clouds, qu’ils soient privés ou publics. Chaque cluster est sous la direction d’un master et contient des nœuds (des machines physiques ou virtuelles) exécutant des pods, c’est-à-dire les objets générés par Kubernetes.

Les conteneurs d’applications sont isolés les uns des autres, mais aussi de l’hôte. Ainsi ils disposent tous de leurs propres systèmes de fichiers et ne peuvent voir que leurs propres processus. Il est donc possible de contraindre leur usage des ressources à ce qui leur est strictement nécessaire. Plus simples à construire que des machines virtuelles, ils offrent une bonne portabilité entre les différents providers. Y compris les fournisseurs de clouds et les OS. Ces derniers étant décorrélés de l’infrastructure sous-jacente ainsi que du système de fichiers de l’hôte.

Les conteneurs étant petits et rapides, il est possible de packager une application dans chacune de leurs images. L’équilibrage des charges, les logs et le monitoring peuvent se réaliser au niveau de chaque conteneur et non pas sur une globalité. Une garantie que les déploiements correspondront aux besoins des applications.

Qu’il s’agisse d’orchestrer le stockage, d’équilibrer les charges, de déployer ou d’automatiser les restaurations, avec Kubernetes la gestion du secret et de la configuration des applications sont garanties. Une technologie qui permet aussi de prendre les bonnes décisions au bon moment.

À propos de l’auteur·e

Laurie Lannes

Expert en Optimisation du SI

Proposez un sujet autour des enjeux des systèmes d’information.

Devenez membre de notre communauté d’experts inspirants.