Que recherchez-vous ?

Météo élection

Astreinte informatique

La période électorale est toujours un épisode de forte tension pour le SI d’une mairie. Les électeurs sont répartis dans les bureaux de vote de leur commune en fonction de leur adresse, afin d’éviter toute surcharge. Les informations relatives aux inscriptions sont gérées dans une base électeur, le Répertoire Electoral Unique. De ce répertoire sont extraites les listes électorales de chaque municipalité, afin de vérifier leur identité lors du scrutin.

3 minutes de lecture

Contacter l’expert

Gérer le dispatch des électeurs dans les bureaux de vote

Chaque électeur reçoit, avant le scrutin, une carte d’électeur lui précisant son lieu de vote, et son numéro d’électeur. Il arrive cependant que des électeurs se présentent sans leur carte, ou n’aient pas connaissance de leur bureau de vote.

Cela peut être le cas notamment si l’inscription sur les listes électorales est très récente, ou si la carte a été égarée. Ces personnes doivent donc être orientées rapidement vers le bon bureau de vote, pour éviter tout problème.

A cette fin, et comme de nombreuses municipalités, la mairie de Montrouge dispose d’une application qui lui permet de consulter sa base électeurs. Bien que le référentiel soit le REU, les mairies utilisent souvent un logiciel dédié dont la base est synchronisée avec le REU à des dates clés. Cela permet de se protéger de contraintes et d’anomalies extérieures à l’infrastructure technique de la mairie.

Elle est notamment utile aux personnels en charge de la gestion du flux des administrés qui peuvent ainsi, le jour même de l’élection, vérifier le bureau de rattachement d’un électeur. Du fait d’un grand nombre de requêtes simultanées, des lenteurs et des problèmes de disponibilité peuvent survenir, ce qui est extrêmement problématique car la répartition des électeurs doit se faire rapidement.

Des contrôles réguliers permettant une réaction rapide
Nous n’avons pas eu à penser à l’infrastructure et aux bases de données, les équipes techniques ont pu n’être sollicitées que sur des périodes limitées, avec des objectifs plus ciblés et donc être plus efficaces. Cette astreinte était une garantie d’avoir de la compétence pour réagir en cas d’anomalie « interne ». Le fait de savoir qu’on pourra avoir quelqu’un au téléphone en cas d’urgence rassure énormément.
Gaël VINOT (Chef de projet modernisation et accompagnement aux projets transverses)

Une astreinte légère pour monitorer l’application

Afin de permettre à la Mairie de Montrouge d’éviter tout dysfonctionnement, nous leur avons proposé de mettre en place une astreinte technique en 4 temps, pour la durée du week-end électoral :

En amont de l’élection :

La veille de l’élection, nous réalisons un check-up complet de l’application afin de s’assurer de son bon fonctionnement. En cas d’anomalie, notre technicien peut ainsi intervenir immédiatement, avant même que l’application soit utilisée.

Le jour de l’élection :

3 check-points sont mis en place, le matin, à midi, et en fin de journée :

  • Le matin : avant l’ouverture des bureaux de vote, nous procédons à une vérification du SI, du bon fonctionnement du réseau, de la sauvegarde de la base de données sur laquelle l’application s’appuie et bien sûr, de la disponibilité de l’application. Un récapitulatif est envoyé aux équipes techniques de la mairie.
  • A midi : un nouveau rapport est envoyé aux équipes. Synthétique et très visuel, il leur fournit toutes les informations nécessaires sur l’état de santé de l’application.
  • Le soir : un dernier rapport faisant état du déroulement de la journée est transmis à la municipalité en fin de journée. Il récapitule l’ensemble des vérifications effectuées, et fournit un suivi du nombre de sessions, et de l’utilisation des ressources.

Bien évidemment, en cas de problème, le technicien d’astreinte reçoit une notification et intervient pour corriger tout dysfonctionnement.

Le retour des équipes techniques suite à la mise en place de cette astreinte lors des élections de juin 2021 a été très positif. L’astreinte et l’envoi du rapport « météo » tout au long de la journée leur ont permis d’aborder cet événement avec plus de sérénité.

 

Le mot de l'expert COWIGO
Cette offre, peu coûteuse pour la municipalité, permet d’assurer aux équipes une pleine sérénité pendant les week-ends électoraux. Chaque mairie dispose de sa propre application, mais le modèle est très facilement transposable à d’autres municipalités, car basé sur les mêmes mécanismes.

À propos de l’auteur·e

Geoffroy Dessemon

Expert en Machine Learning - Data intelligence

Devenez membre de notre communauté d’experts inspirants.