Que recherchez-vous ?

Proxmox, une solution open source pour la virtualisation de vos clusters

Actualités - Optimisation du SI 23 novembre 2021
Publié par : Allan Yasar-Ghirelli

Adopter une solution de virtualisation de son infrastructure apporte une grande flexibilité, et des avantages qui se traduisent aussi en termes de performances et de sécurisation des serveurs de l’entreprise. Pourquoi virtualiser un système et le service qu’il peut rendre ? Quels sont les bénéfices pour les entreprises et les organisations ? Pourquoi faire le choix d’une solution open source comme Proxmox ? Décryptage.

Proxmox, une solution open source pour la virtualisation de vos clusters

La virtualisation répond à un besoin de plus en plus fort de la part des entreprises qui souhaitent transformer leur environnement. Leurs attentes ? Simplifier, optimiser et rationaliser l’administration de leurs ressources. Adopter une solution de virtualisation consiste à virtualiser un système à l’intérieur d’un autre système physique, tout en faisant travailler ces systèmes simultanément sur un même équipement. La création de ces machines virtuelles (VM) implique ainsi moins d’investissement dans des serveurs physiques, avec des économies à la clé pour les PME, les collectivités, mais aussi les grands groupes.

Qu’apporte une solution de virtualisation comme Proxmox ?

Proxmox est un outil de virtualisation des systèmes qui hébergent des services comme des bases de données, des applications, ou encore des sites web. Ses serveurs – aussi appelés hyperviseurs – sont très performants et surtout très tolérants aux pannes. Aussi, le principal avantage de la virtualisation est bien la flexibilité, notamment parce que la puissance de calcul d’un système virtualisé peut être déplacée. Par exemple, lorsqu’un disque dur d’un système physique tombe en panne ou qu’une autre anomalie matérielle vient à se produire. Les systèmes virtuels à l’intérieur de ce système physique peuvent être déplacés sur un autre hyperviseur de façon totalement transparente. Il est alors possible d’éteindre la machine en panne pour la réparer et la rallumer. Il n’y a ainsi pas ou très peu d’interruption de service, et cela permet de réaliser les opérations souhaitées sur l’hyperviseur, le serveur hôte.

En plus d’avoir la capacité d’héberger des systèmes virtualisés, Proxmox est capable d’héberger des systèmes dans des conteneurs LXC. La différence entre une machine virtuelle et un conteneur LXC réside dans la couche logicielle nécessaire pour une VM : sur un conteneur, elle est absente ; l’OS de l’hyperviseur, Debian, sert de base pour l’exécution des services conteneurisés. En effet, son noyau (appelé kernel) est partagé. On préserve une certaine isolation et on gagne en performance par sa légèreté. En revanche, cela est limité à Linux.

Proxmox est une solution européenne, développée depuis plus de 10 ans en Autriche. Elle est aujourd’hui utilisée dans 140 pays à travers le monde. C’est un produit parfaitement maîtrisé par les experts informatiques de Cowigo qui le recommandent notamment parce qu’il est gratuit, contrairement aux solutions concurrentes comme VMWare, Citrix, Nutanix…

Pourquoi faire le choix d’une solution open source ?

Les solutions open source comme Proxmox contribuent à l’indépendance des entreprises.

Lorsque l’on met en place une solution éditeur propriétaire, comme VMWare, on ne pourra installer dans son environnement que des produits de la marque VMWare, pour les solutions de stockage par exemple, et on restera dépendant de ce que l’éditeur ouvrira à l’utilisation à ses clients (supervision, API, …).

Outre sa gratuité, Proxmox est aussi performant que la concurrence payante et tout aussi flexible du fait qu’il soit open source, et donc très accessible. En effet, toute une communauté très active contribue à son développement. Choisir l’open source comme solution alternative, c’est aussi une garantie de fiabilité, celle de pouvoir accéder aux codes sources, comprendre son fonctionnement, s’assurer qu’il n’y a pas de récupération d’informations. L’open source permet de garder le contrôle sur tout ce qui est installé. Il est même possible de développer en interne des modules spécifiques pour améliorer les produits et les adapter au plus près du besoin du client.

Étude de cas : la mairie de Montrouge

La mairie de Montrouge a sollicité Cowigo en novembre 2020 pour mettre en place la solution Proxmox. Elle avait pour projet de refaire un cluster Oracle, avec les contraintes liées à cette infrastructure. Parmi les objectifs fixés :

  • Des bases de données toujours prêtes à répondre, disponibles et performantes.
  • Des coûts réduits pour cette solution dédiée à la virtualisation de leur cluster.

Proxmox répondait pleinement à ces besoins, en permettant d’installer un cluster Oracle et de le rendre aussi flexible et disponible que s’il avait été installé sur VMWare, la solution prévue initialement.

En savoir plus

Les plus Cowigo

Au-delà de l’installation de la solution Proxmox, de son intégration dans l’infrastructure du client, et de la formation au produit, nous proposons le maintien des conditions opérationnelles : entretien, mise à jour, suivi et intégration des nouvelles fonctionnalités développées.

Du point de vue de la sécurité informatique, Proxmox est aussi fiable que les autres produits de virtualisation disponibles sur le marché. Ses systèmes virtualisés sont en effet parfaitement isolés du système hôte. Il revient aux équipes de sécurité réseau du client ou de l’ESN de s’assurer que le serveur Proxmox ne soit pas exposé aux menaces extérieures.

En misant sur l’open source, Cowigo s’inscrit dans une démarche d’avenir, celle de l’avancée communautaire VS propriétaire.

À propos de l’auteur·e

Allan Yasar-Ghirelli

Expert en Optimisation du SI

D’autres Articles

Proposez un sujet autour des enjeux des systèmes d’information.

Devenez membre de notre communauté d’experts inspirants.